Me suivez-vous?

Me suivez-vous?

Un de mes clients éprouvait certaines difficultés à capter l’intérêt de son auditoire et à obtenir leur engagement lorsqu’il faisait des présentations d’affaires. À sa demande, j’ai assisté à une présentation.

Je partage trois de mes observations :

Mon client maitrisait parfaitement son contenu, peut-être même comme un bon vieux professeur de mathématique, parfois seul à se comprendre en regardant son tableau.

Les gens de l’auditoire ne participaient pas. Ils l’écoutaient tout en dégustant le repas offert, car il s’agissait d’un « lunch and learn ». Mon client parlait à un auditoire peu réceptif à lui et à ses propos.

Il avait l’habitude de dire « me suivez-vous» Cette question trop fréquemment posée a créé un certain malaise auprès des participants. Lorsqu’il disait : « me suivez-vous », personne n’osait répondre « non je ne suis pas ou je ne comprends pas ». Au contraire, sourire en coin, presque l’ensemble des participants hochait la tête positivement en s’empressant de mordre dans leur sandwich pour ne pas y répondre.

Voici donc trois des dix recommandations que j’ai données à mon client. Peut-être seront-elles utiles pour vous!

  1. 60% – 40%

Vous devriez parler 60% du temps, votre client 40%. Faites briller vos clients.

 

  1. Observez les indices d’achat et d’intérêt tout au long de votre présentation.

Racontez une histoire. Séduisez vos clients. Ils ne sont pas intéressés par un PowerPoint qui vante votre entreprise, vos produits et services. Ils sont intéressés par les bénéfices de votre offre qui sont reliés à la tête (raison), au cœur (émotion) et au portefeuille (décision).

 

  1. Éliminez « Me suivez-vous? ». Intéressez-vous plutôt à votre auditoire.
  • Comment est-ce que ça pourrait vous aider ou aider vos clients?

  • Est-ce que ça ressemble à votre réalité?

  • Qu’est-ce que vous en pensez?

Hélène Douville, Accélératrice de Succès et Auteure